Wesley Danckaerts

  • Partager
  • facebook
  • twitter
  • linkedin

Nous sommes Isabel Group : Jan Rubbrecht, un homme de fer au service d’Isabel Group

Tout à coup, nous avons entendu ‘Jan Rubbrecht de Belgique’… Euh surpris, j’ai abandonné ma glace pour m’entendre dire que j’avais obtenu un slot pour le Championnat du monde d’Ironman de Nice.

Jan travaille depuis 6 ans comme IT Change Coordinator chez Isabel Group.  Il enfourche régulièrement son vélo de course pour rejoindre le bureau depuis son domicile à Alost. Nous savons maintenant que tout ceci faisait partie d’un plan !

Athlète amateur, Jan rêvait d’atteindre un jour la ligne d’arrivée d’une compétition de triathlon Ironman (3,8 km de natation, 180 km à vélo ET 42,2 km de course à pied), une expérience incroyable à vivre une fois dans sa vie. 

Son plan

Jan décida de participer à la magnifique et difficile course Ironman Kärnten-Klagenfürt organisée le 18 juin 2023 dans la ville de Carinthie, en Autriche.  

Pour y arriver, il devait suivre pas moins de 10 mois d’entraînement intensif ainsi que toutes sortes de programmes hebdomadaires (soit 15 à 20 heures d’entraînement par semaine) sans fêtes et autres divertissements. 

Nous donnons à présent la parole à Jan afin qu’il nous décrive son expérience à Klagenfürt :

 

Le jour J

Le jour J, je me suis levé tôt, vraiment très tôt, puisqu’il était 3 h 15 quand le réveil a sonné.  J’ai commencé par prendre mon petit-déjeuner, puis je me suis rendu sur le lieu de l’événement pour mettre mon vélo et mes affaires de course dans la zone de transition. Ensuite, j’ai fait un petit arrêt sanitaire avant d’enfiler mon maillot et de faire quelques longueurs pour m’échauffer dans le lac Wörthersee où allait se tenir l’épreuve de natation. J’ai discuté ensuite avec Average Rob (un YouTubeur célèbre en Flandre) qui allait également participer au triathlon. Ensuite, à 7 h, la course a débuté. À vos marques, prêt, partez !

Natation, cyclisme et course à pied

Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières lors de l’épreuve de natation. En plus, en sortant de l’eau, j’ai eu une belle surprise puisque pas mal de mes amis étaient venus pour m’encourager. Ensuite, j’ai enchaîné avec la course cycliste qui s’est également bien déroulée. Elle n’était pas des plus faciles, car elle était vallonnée mais heureusement, pour compenser, j’ai pu profiter du magnifique paysage de Klagenfürt.

jan im klagenfürt cycling 1.png

jan im klagenfürt running 1.png

Dans les moments un peu plus difficiles, je pense à mes nombreux fans et personnes qui me soutiennent… Tu peux le faire Jan et hop, le mental est à nouveau au rendez-vous.

 

Il faut un petit temps pour que les muscles se fassent à la course à pied, mais il a surtout fallu aussi que je m’adapte aux températures élevées (+/- 30°) : je devais veiller à m’alimenter et à m’hydrater régulièrement.

La motivation personnelle est la clé du succès : dans les moments un peu plus difficiles, je pense à mes nombreux fans et personnes qui me soutiennent… « Tu peux le faire Jan et hop, le mental est à nouveau au rendez-vous. »  Et puis, après plus de 11 heures d’efforts, la récompense : toutes ces heures d’entraînement, tous ces sacrifices, l’énorme concentration dont j’ai dû faire preuve… Tout a culminé quand j’ai entendu les mots magiques : « Well done JAN, YOU ARE AN IRONMAN. »

jan im klagenfürt finish 2.png

Fin de cette belle aventure… Ou peut-être pas ?

Une surprise de taille

Ma femme et moi avions décidé d’aller à l’événement de clôture de l’Ironman qui se tenait le lendemain de la course.  Nous avions quelques vouchers, bref tout le nécessaire pour boire et manger. Nous avons pris une glace en dessert et j’ai dit à ma femme que nous partirions après cela, car nous avions vu tout ce que nous voulions voir.

Il y avait une cérémonie durant laquelle ils appelaient le nom des candidats qui avaient obtenu un slot pour le Championnat du monde d’Ironman. J’ai encore dit à ma femme en rigolant : « Quand on cite ton nom ici, c’est que tu as réellement fait un très très bon résultat ».

Nous étions à la moitié de notre glace quand tout à coup, nous avons entendu « Jan Rubbrecht de Belgique »… Euh surpris, j’ai abandonné ma glace pour m’entendre dire que j’avais obtenu un slot pour le Championnat du monde masculin d’Ironman à Nice (Mens’s Vinfast IRONMAN World Championship Nice, France).

Après m’être entretenu brièvement avec ma femme, nous avons choisi d’accepter ce nouveau défi. Vous devez en effet vous décider immédiatement sinon votre slot est attribué au suivant.

Cette expérience « à vivre une fois dans sa vie » aura donc une suite… Tout est possible !

Travailler chez Isabel, c’est aussi avoir la possibilité d’atteindre ses objectifs personnels

Mon travail chez Isabel est agréable et fascinant. Je prends plaisir à collaborer jour après jour avec une équipe soudée qui met tout en œuvre pour offrir le meilleur des services aux clients.

Durant la crise sanitaire, le télétravail s’est avéré être un vrai défi pour chacun de nous. Il présentait des avantages comme des inconvénients.

Isabel offre un environnement de travail agréable qui permet réellement d’aller de l’avant et de réaliser les objectifs que l’on se fixe.

À cause du télétravail, j’ai dû renoncer à mes parcours d’entraînement quotidiens. C’était également l’occasion de prendre le temps de réfléchir à la manière de pratiquer du sport avec cette nouvelle méthode de travail. La flexibilité que m’offre la possibilité de télétravailler ou de travailler au bureau m’a permis de trouver un meilleur équilibre vie privée-vie professionnelle.

En plus, j’avais déjà parlé de mes rêves sportifs à certains de mes collègues et chefs d’équipe, qui m’ont également pleinement soutenu et encouragé.

Prochain rendez-vous: Nice

Nous remercions Jan pour son histoire insipirante et en plus nous allons encourager Jan de toutes nos forces quand il participe à l’Ironman à Nice!

 

Vous souhaitez aussi faire partie de l’une de nos équipes vedettes ?

  • Partager
  • facebook
  • twitter
  • linkedin

Articles similaires

Blogs

Elisa Della Faille : “Le secteur informatique offre tellement d’opportunités”

Sur les 214 000 citoyens belges qui travaillent dans l’informatique, on dénombre à peine 39 000 femmes*. L’une d’elles est Elisa Della Faille. Malgré ...

Blogs

Edgard & Cooper passe à la vitesse supérieure avec l'automatisation des processus pour réaliser ses ambitions internationales

Le fabricant d’aliments haut de gamme pour chiens et chats Edgard & Cooper connaît une croissance rapide. L’entreprise ambitionne de ...

Blogs

Factures impayées chez vos clients : le problème et votre solution

À mesure que le nombre de factures impayées augmente, la demande de processus permettant de soulager le comptable et ses ...