Wesley Danckaerts

  • Partager
  • facebook
  • twitter
  • linkedin

Nous sommes Isabel Group: Kristof Van Cauwenbergh, développeur PHP

  • Nom : Kristof Van Cauwenbergh

  • Function : développeur PHP

  • Diplômes : bachelier et master en sciences informatiques

  • Événement qu’il n’oubliera jamais : le meeting aérien de 1997 à Ostende. Un avion s’était écrasé à 200 m de l’endroit où il se tenait.

Depuis deux ans, Kristof Van Cauwenbergh est développeur PHP chez ClearFacts (une filiale d’Isabel Group, ndlr), qui met au point des logiciels de pointe destinés aux comptables. PHP est un langage de programmation que Kristof maîtrise les yeux fermés. Ou presque. Avec 12 ans d’expérience à son actif, ce free-lance depuis deux ans et ambianceur quand il est avec ses amis se dit un peu plus calme au bureau, mais est surtout très heureux dans ce qu’il fait.

You, yourself and you

Si on demandait à vos meilleurs amis de vous décrire, quels traits de caractère citeraient-ils tous en chœur ?

Kristof : « Je pense qu’ils me décriraient comme un boute-en-train très disponible et toujours de bonne humeur. »

Et ils auraient raison ?

Kristof : « Oui, même si je suppose que mes collègues fronceront peut-être un peu les sourcils en lisant ceci, car je suis un peu plus modéré au travail que dans ma vie privée (rires). »

Quelles sont aussi, toujours selon eux, les caractéristiques qui vous correspondent le plus ?

Kristof : « J’aime faire des recherches et je suis assez perfectionniste dans ce domaine. Cela me donne beaucoup d’énergie et je place la barre très haut. Trop haut parfois et c’est là que l’incertitude en profite alors pour faire surface. Dans ce cas-là, un petit mot d’encouragement peut faire des miracles. Et non, ce n’est pas un message subliminal (rires). » Dans notre équipe, nous travaillons souvent ensemble sur un projet précis – on appelle ça le pair programming – et c’est vraiment très sympa. J’ai vraiment l’esprit de groupe pour ça. »

L’un ou l’autre

En vacances, êtes-vous plutôt un adepte du grand luxe ou êtes-vous au contraire du genre à sauter tête baissée dans un torrent ?

Kristof : « Je ne suis pas trop torrents et autres plongeons dans les rivières, mais je prends toujours beaucoup de plaisir à me lancer dans une expédition sac au dos. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai visité la Pologne, la Tchéquie, la Russie, la Finlande, etc. Au petit bonheur la chance, sans planning ni préparation, au gré de ce que la journée réserve. Mais j’ai dû mettre le holà depuis la naissance de ma fille (rires). »

Vous préférez étendre une couverture dans un parc pour pique-niquer ou vous attabler dans un restaurant étoilé ?

Kristof : « Contre toute attente vu mes goûts touristiques, j’opterais pour le restaurant étoilé. Et qu’on me sorte le grand jeu, si possible. »

Chez Isabel

Depuis l’épisode fou de la pandémie de coronavirus, le living s’est mué en lieu de travail. Certains adorent, d’autres préfèrent braver quotidiennement les embouteillages pour aller gagner leur croûte à l’extérieur. Et vous ?

Kristof : « Je travaille à 4/5 à la maison et c’est mon choix. Mais ne vous méprenez pas, j’aime aller au bureau et voir mes collègues, mais je perds tellement de temps dans les embouteillages ! Déjà quand il n’y en a pas, un aller me prend au moins une heure, alors… Heureusement, la collaboration à distance fonctionne parfaitement et ma productivité n’en souffre pas du tout . »

Dans votre travail, préférez-vous tout faire dans votre coin ou attendez-vous un suivi régulier de votre manager ?

Kristof : « J’ai dit précédemment que je doutais parfois de moi, donc les entretiens individuels m’aident souvent à mieux cadrer les choses. De toute façon, c’est prévu tous les trois à six mois chez ClearFacts et je profite de ces occasions pour vider mon sac et expliquer ce qui me préoccupe. »

Isabel Group prend ses valeurs très au sérieux : guts, teamwork, innovation et simplicity. Comment mettez-vous ces valeurs en pratique ?

Kristof : « Quand on est nouveau dans une entreprise, tous les us et coutumes de la boîte sont à découvrir. Les gens sont parfois – inconsciemment – assez figés et attachés à leurs idées et je trouve qu’il faut pas mal de courage pour oser proposer quelque chose de nouveau. Pas pour imposer ses propres vues, mais parce que cela représenterait, in fine, un pas en avant efficace pour tout le monde. Eh oui, j’ai osé (rires). »

« L’ambiance chez nous est conviviale et agréable, ce qui stimule fatalement le travail d’équipe. Et si vous aimez ce que vous faites, vous serez tout aussi impliqué dans votre travail en dehors des heures de travail. Le monde du développement est tellement passionnant ! Je peux appliquer dans mon travail toutes les informations intéressantes que je recueille en dehors de ClearFacts. Si cela permet d’améliorer une application, alors j’appelle ça de l’innovation. Et là-dessus, j’aimerais ajouter que ces applications doivent être conviviales. L’objectif n’est pas que le client doive d’abord faire intervenir trois services d’assistance avant de pouvoir les utiliser. Il faut que ce soit simple comme dans « simplicity » (rires). »

L’ambiance chez nous est conviviale et agréable, ce qui stimule fatalement le travail d’équipe. Et si vous aimez ce que vous faites, vous serez tout aussi impliqué dans votre travail en dehors des heures de travail.

Kristof Van Cauwenbergh développeur PHP
img 0623 1

Imaginons que ce soit vous qui teniez les rênes de l’entreprise. Quelle serait votre valeur numéro un ?

 Kristof : « La confiance mutuelle. Apprécier l’autre à sa juste valeur, faire en sorte que les gens n’aient pas peur de prendre des initiatives, … Agir et apprendre tous ensemble de nos erreurs pour atteindre le même objectif. Cela permet aux collègues d’évoluer en parallèle et de se retrouver avec des ressources (humaines) en or. »

L’air du temps

On parle encore plus souvent de l’intelligence artificielle que de la météo ces derniers temps. Cette forme de progrès vous effraie-t-elle ?

Kristof : « Pas encore. C’est vrai que beaucoup de développeurs pensent que l’IA les rendra inutiles à terme. Pour le moment, ChatGPT écrit des programmes à partir d’un simple prompt, un morceau de texte donc. Donc oui, cela fait réfléchir, mais je pense aussi que nous pouvons utiliser cette intelligence artificielle pour mieux faire notre travail. Il existe par exemple des outils comme GitHub Copilot, qui complètent automatiquement des codes pendant que vous les écrivez. Cela peut être pratique et représenter un précieux gain de temps. Mais le rédacteur final (et critique), c’est nous ! »

Un dernier pour la route

Vous avez dix secondes pour convaincre quelqu’un de venir travailler chez ClearFacts…

Kristof : « Super bonne ambiance, vos idées seront entendues, il n’y a pas de meilleur endroit pour travailler comme développeur. »

Et bam ! C’est sans réfléchir et ça vient du cœur. Merci pour cette agréable conversation, Kristof !

 

Devenir collègue de Kristof ? ClearFacts recherche de nouveaux visages.

  • Partager
  • facebook
  • twitter
  • linkedin

Articles similaires

Blogs

Decupere & Partners se fraye un chemin dans la jungle numérique

"Pour les experts-comptables, tous ces outils s’apparentent à une véritable jungle", sourit Dieter Bonte, CCO de Decupere & Partners. "Et ...

Blogs

Des flux de paiement automatiques et sécurisés dans un même processus intégré, un avantage que Jessa Ziekenhuis ne pouvait absolument pas refuser

La mise en place de l’approche entièrement automatisée de l’intégrateur Isabel Connect a boosté la transition numérique de l’hôpital. 

Blogs

Factures impayées chez vos clients : le problème et votre solution

À mesure que le nombre de factures impayées augmente, la demande de processus permettant de soulager le comptable et ses ...