Le 3 octobre, Isabel Group et CodaBox sont parvenus à un accord sur l’acquisition de CodaBox par Isabel Group. Cet accord représente un pas important dans la numérisation croissante du paysage de la comptabilité en Belgique. La collaboration entre les deux entités, qui continueront à exister indépendamment l’une de l’autre, donnera lieu à un meilleur service pour l’utilisateur professionnel et à un élargissement de l’offre par le développement de nouveaux services.

Avec cette acquisition, ce sont deux acteurs majeurs du segment des services financiers aux comptables qui unissent leurs forces. Isabel Group est une valeur sûre sur le marché financier belge, jouissant d’une grande expertise dans la facilitation et l’automatisation des flux de paiements électroniques. En rachetant CodaBox, Isabel Group acquiert un précieux savoir-faire additionnel en matière d’informations électroniques sur les comptes bancaires.

CodaBox a été créée par des professionnels et des experts en comptabilité. L’entreprise offre des services pour la dématérialisation des extraits de compte, des documents sociaux et des factures de vente. L’accès électronique du client à ces documents est essentiel, tant pour les banques – via Isabel Group – que pour CodaBox.

Une prestation de service plus large et de meilleure qualité

« Les deux entreprises sont tout à fait complémentaires, » dit Johan De Meyer, CEO d’Isabel Group. Cette opération accélérera l’accès au marché pour Isabel Group, ce qui doit permettre le développement d’une prestation de service complémentaire. « Pour l’utilisateur, cela se traduit par une augmentation de la qualité et du professionnalisme, mais aussi par un élargissement de l’offre grâce au développement de nouveaux services. »

Vu la croissance spectaculaire de l’économie numérique et l’ambition européenne d’harmoniser le paysage des paiements par le biais de la réglementation PSD 2, les entreprises du marché financier se voient plus souvent contraintes de procéder à des accroissements d’échelle. Une fois réunies, CodaBox et Isabel Group pourront mieux servir un plus grand nombre de clients que par le passé.

« Reconnaissance des efforts réalisés »

Pour CodaBox, la collaboration avec Isabel Group va faciliter considérablement l’accès aux banques belges. CodaBox continue d’exister en tant qu’entité séparée, avec des objectifs inchangés : pourvoir les bureaux comptables en documents numériques. « Rien ne changera dans le fonctionnement journalier : notre client est et reste le comptable, » explique Martin Servais, le CEO de CodaBox.

Pour pouvoir continuer à grandir dans un paysage en pleine mutation, CodaBox avait besoin d’un partenaire solide. « L’entrée d’Isabel Group dans l’actionnariat nous permettra d’aller plus loin et plus vite, affirme Martin Servais. C’est une belle reconnaissance du travail accompli par notre personnel et cela montre que la confiance dont nos partenaires ont fait preuve à notre égard porte ses fruits. »

Bonne nouvelle pour les banques et les comptables

Le fait que les banques fassent indirectement leur entrée dans le monde de la comptabilité est une bonne chose pour le comptable professionnel, estime Martin Servais : « Cela souligne la nécessite de bien baliser le métier de chacun et de maintenir la présence d’un acteur qui garantit une saine interaction entre la banque traditionnelle, le bureau comptable et le logiciel comptable. »

Les banques trouvent elle aussi leur compte dans cette collaboration, grâce à une amélioration et à une simplification des processus de traitement des extraits de compte codifiés (CODA). Le service CODA sera par ailleurs disponible à un public plus large. « Cette collaboration accroîtra considérablement l’efficacité des banques et des comptables professionnels, conclut Johan De Meyer. Elle constitue un pas important vers un environnement comptable professionnel totalement numérique. »

 

CodaBox