Tendance FinTech #3 : PSD2, l’avenir des adeptes du « multi-banking »

2019-02-04T14:15:07+00:001 février 2019|Tags: , , , , |
Michael Custers
Michael CustersChief Marketing & Strategy Officer
As a strategist & marketer, I help orchestrate go-to-markets, aligning market trends, client demand, solution portfolios and revenue targets.
blockchain development

Tendance FinTech #3 : PSD2, l’avenir des adeptes du « multi-banking »

En octobre 2018, Isabel Group a lancé une étude de marché pour mieux comprendre les besoins du marché belge en matière de FinTech.

Le constat est sans appel. Vous êtes conscient du fait que la technologie et la numérisation représentent bien plus qu’un simple département au sein d’une entreprise. La technologie contribue à la construction de votre organisation et vous permet de croître.

En ce qui concerne les services multibancaires, 45 % des répondants utilisent une plateforme en ligne. Une vaste majorité de nos répondants le font avec Isabel 6. Cette plateforme numérique, lancée en 1995, permet aux entreprises d’accéder à 26 banques nationales et internationales. Entre-temps, elle s’est développée et propose de nouveaux services, comme l’intégration de fichiers CODA et Zoomit. En coulisse, Isabel Group continue de développer de nouvelles fonctionnalités, comme l’intégration de l’application itsme®, l’identité numérique des citoyens belges.

Mais comme vous le savez peut-être, le marché des services multibancaires va connaître un grand changement en 2019. Comme l’exige la nouvelle directive sur les services de paiement (PSD2), les banques ouvriront l’accès aux comptes professionnels et privés de leurs clients à des tiers agréés. Les consommateurs – citoyens et entreprises – pourront ainsi à l’avenir consulter l’état de leurs comptes et effectuer des paiements via des applications tierces. L’open banking nous incite donc à anticiper et à innover en ce qui concerne les nouvelles applications et possibilités, mais aussi en matière de sécurité et d’intégration.

En 2016, nous avons accueilli l’équipe d’Ibanity, spécialisée dans la connexion avec les banques via une nouvelle méthode, baptisée API (Application Programming Interface). Cette équipe développe les futures connexions avec les institutions financières en Belgique et ailleurs. Notre enquête a révélé que 36 % des répondants avaient déjà adopté des initiatives liées à l’open banking. Les API permettront aux organisations d’établir des connexions numériques plus flexibles avec les logiciels bancaires et comptables.

Marc Lainez, cofondateur d’Ibanity, ajoute : « Nous voulons devenir le chaînon manquant entre les institutions financières, les développeurs de logiciels et les utilisateurs professionnels finaux. Notre mission consiste à transformer la manière dont les personnes interagissent avec leur banque dans le contexte de l’open banking et de la DSP2. »

Téléchargez gratuitement le rapport complet « La FinTech à la loupe »