Marc Lainez

  • Partager
  • facebook
  • twitter
  • linkedin

“Open-banking: nous payons trop souvent le coût de la lenteur”

“L’ouverture des données financières prévue dans la directive PSD2 a permis d’atteindre une meilleure visibilité sur nos comptes de paiement. De nouvelles applis ont vu le jour pour jouer un rôle de banquier ou comptable ” de poche “. Cependant, bien que ces nouvelles fintechs aient amélioré l’expérience client, l’open-banking est toujours en chantier et tarde à délivrer ses promesses.” 

 

Lire la suite sur Trends/Tendances (Carte blanche)

  • Partager
  • facebook
  • twitter
  • linkedin

Articles similaires

Blogs

L’embedded banking dans la pratique : 4 partenaires d’Isabel Connect témoignent

Grâce aux services bancaires intégrés, les utilisateurs ont un accès direct à des dizaines de banques à partir de leurs ...

Blogs

Demande d’innovation soutenue sur le marché fintech

Il est impossible de devenir et de rester le leader du marché sans suivre constamment l’évolution de ce dernier. C’est ...

Blogs

Jason Elsocht : de stagiaire à Ingénieur DevOps en 2 ans

Nous étions heureux d’accueillir Jason en tant que stagiaire à Isabel Group en 2018. En deux ans seulement, il est ...