Daphné Lammens

  • Partager
  • facebook
  • twitter
  • linkedin

La plus grande société fintech de Belgique élue Top Employer 2023 : « On ne retient plus ses collaborateurs avec une politique RH identique pour tout le monde »

Isabel Group, qui compte parmi les plus grands groupes de fintech de Belgique, entend jouer un rôle de premier plan dans le développement de solutions sécurisées et conviviales pour simplifier l’administration financière des entreprises, des cabinets comptables, des banques et des particuliers. Pour réaliser cette ambition, le groupe peut compter sur une équipe de 350 experts. L’entreprise recherche un grand nombre de nouveaux collaborateurs pour soutenir sa croissance. Une tâche difficile sur un marché de l’emploi tendu, mais une politique durable et innovante axée sur la collaboration et la reconnaissance séduit de nombreux talents. « Nous voulons que nos collaborateurs se sentent bien au travail et puissent exprimer tout leur potentiel. Les gens demandent beaucoup de flexibilité et nous la leur offrons aussi », explique Géraldine Valentini. Géraldine est Chief HR Officer depuis 2018 de l’entreprise qui a été élue Top Employer de Belgique en 2023.

Isabel Group souhaite constituer le lien le plus fiable et le plus solide entre les particuliers, les entreprises, les cabinets comptables, les banques, les fournisseurs de logiciels et les autorités. « Pour devenir un leader digne de confiance, il est impératif de s’attacher les services des bonnes personnes », affirme Géraldine Valentini, qui a commencé sa carrière en 1999 en tant que HR Officer chez Eurocall et en tant que HR Coordinator chez IP Global.net.

Elle a ensuite rejoint I.R.I.S.  (Groupe Canon), la spin-off de l’UCL spécialisée dans la reconnaissance optique, en 2003 où elle est finalement devenue directrice des ressources humaines et a grandement contribué à la professionnalisation de la fonction RH qu’elle a transformée en partenaire stratégique au sein de l’entreprise.

L’innovation comme fil rouge

En 2018, Géraldine Valentini a accédé à la fonction de Chief HR Officer au sein d’Isabel Group, une organisation en pleine évolution. Le monde de la finance était alors en plein bouleversement avec, par exemple, l’entrée en vigueur en 2017 de la directive sur les services de paiement (DSP2), une nouvelle directive européenne sur les services de paiement et l’espace unique de paiement européen. La facturation électronique gagnait aussi de plus en plus de terrain.

Géraldine Valentini

Géraldine Valentini, Chief HR Officer d’Isabel Group

Pour répondre aux questions de plus en plus pressantes concernant la sécurité en ligne et aux autres défis découlant de ces évolutions, Isabel Group a fait de l’innovation sa principale priorité pour continuer à développer de nouveaux services. Cet accent mis sur l’innovation et la diversification est plus que jamais présent au sein de l’entreprise.

« Nous travaillons dans un secteur complexe, avec de nombreux défis et opportunités. Pour suivre l’évolution, nous avons besoin de personnes qui possèdent les bonnes compétences – aussi bien techniques que comportementales. Nous avons donc recruté beaucoup de nouveaux talents ces dernières années, mais aussi accueilli de nouveaux collègues à la suite d’acquisitions, et nous sommes 350 aujourd’hui », explique Géraldine Valentini.

Exploiter le potentiel

« Mon objectif est d’intégrer en douceur tous ces nouveaux collègues dans l’organisation et de leur donner toutes les chances d’apporter leurs connaissances à l’entreprise pour pouvoir créer de la valeur. Je ne suis bien sûr pas seule pour faire ça car cela dépasse largement le cadre des ressources humaines. Le people manager de chaque équipe a notamment un rôle important à jouer. Cette personne est formée spécifiquement à cet effet dans le cadre d’un programme pluriannuel de leadership. »

« Nos managers incarnent la culture d’apprentissage dont nous avons besoin dans l’entreprise. Ils représentent le lien essentiel entre les attentes actuelles des collaborateurs et les priorités de l’entreprise, et détiennent la clé permettant de libérer le potentiel de nos collaborateurs. »

Géraldine souligne que le développement et l’épanouissement ne sont pas de vains mots chez Isabel Group. « Nous faisons beaucoup d’efforts pour comprendre et connaître nos collaborateurs en profondeur. Que veulent-ils, qu’attendent-ils de leur travail et du groupe au sein duquel ils évoluent ? Ces informations sont indispensables pour les aider à développer et utiliser autant que possible leurs compétences et leurs points forts dans leur travail. »

Chaque collaborateur peut pour cela bénéficier d’un programme de formation personnalisé qui met l’accent tant sur les compétences techniques (hard skills) que sur les compétences comportementales (soft skills). Et c’est précisément pour cette politique de ressources humaines particulièrement développée et innovante qu’Isabel Group a reçu le prix « Top Employer 2023 ».

géraldine valentini

Géraldine Valentini

Géraldine est bien évidemment très fière de cette récompense : « Cela m’encourage à poursuivre cette aventure passionnante avec nos collaborateurs et à œuvrer pour le bien-être et la convivialité au travail, en plus de notre culture positive de la formation. » Car il s’agit là aussi d’un pilier essentiel de la stratégie RH d’Isabel Group.

Tous les collaborateurs sont par exemple invités au moins deux fois par an à un entretien personnel avec leur people manager et le HRBP (human resources business partner). « Il n’y est pas question de leurs performances, mais de leur carrière proprement dite. En tant que société informatique, c’est une véritable nécessité. Les cycles technologiques sont de plus en plus courts et nos collaborateurs attendent de nous que nous continuions à les stimuler avec des projets passionnants. S’ils n’ont pas la possibilité d’apprendre et d’évoluer, ils partent rapidement », ajoute Géraldine Valentini, consciente qu’il est plus important que jamais d’être un employeur attrayant en 2023.

Avec un score de 81 %, Isabel Group dépasse le groupe de référence IT (80 %) en ce qui concerne l’engagement. Pourtant, trouver de nouveaux collaborateurs reste un défi. « En 2018, 25 nouveaux collaborateurs été engagés chaque année par un seul recruteur. Nous n’y arrivons plus aujourd’hui. »

Intrapreneuriat

Malgré un marché du travail extrêmement tendu, Géraldine Valentini reste optimiste. « Je suis convaincue que notre culture d’entreprise chaleureuse et l’accent mis sur l’innovation nous permettent de nous démarquer. Sur les 25 engagements dont j’ai parlé, 20 en moyenne sont des recommandations de notre personnel ou de personnes qui nous connaissent. Notre nom n’est peut-être pas aussi connu que celui des Big Four, mais nous n’en jouissons pas moins d’une excellente réputation. »

L’innovation et l’amélioration continues sont inscrites dans notre ADN et nous impliquons activement nos collaborateurs dans ce processus.

« Nous offrons de nombreuses possibilités de formation et nous croyons en une culture du travail saine et motivante », explique Géraldine Valentini, qui ajoute que l’intrapreneuriat est fortement encouragé chez Isabel Group. « L’innovation et l’amélioration continues sont inscrites dans notre ADN et nous impliquons activement nos collaborateurs dans ce processus. Celui qui a une idée peut la présenter à notre conseil de l’innovation. Si elle est approuvée, son auteur reçoit alors un budget et nous lui accordons toute notre confiance pour la mettre en œuvre. »

géraldine valentini

Géraldine Valentini

La grande flexibilité qu’offre l’entreprise est un autre élément de la culture d’entreprise d’Isabel Group qui plaît beaucoup. Nos collaborateurs peuvent ainsi choisir eux-mêmes une partie de leur rémunération sous la forme d’avantages attribués dans le cadre d’un plan cafétéria,  comme l’achat de jours de congé supplémentaires, la modification de leur assurance hospitalisation, la commande de matériel informatique à un prix avantageux pour chez eux et bien plus encore.

Depuis l’année dernière, nous proposons aussi un plan de mobilité flexible qui permet d’opter pour une voiture plus petite et de libérer ainsi du budget pour le remboursement de son emprunt hypothécaire par exemple.

« Depuis l’année dernière, nous proposons aussi un plan de mobilité flexible qui permet d’opter pour une voiture plus petite et de libérer ainsi du budget pour le remboursement de son emprunt hypothécaire par exemple.  Cela est rendu possible grâce au budget mobilité fédéral lancé par le gouvernement. Et nous complétons encore ces avantages avec notre propre plan de mobilité pour offrir le plus grand nombre d’options possible à nos collaborateurs. Certains font du télétravail 4 jours par semaine, d’autres seulement 2 et il faut pouvoir s’y adapter en tant qu’entreprise », observe Géraldine Valentini.

La flexibilité est bien réelle

Le statut de Top Employer n’est pas une raison pour Géraldine Valentini et son équipe de se reposer sur leurs lauriers. « Il est toujours possible de s’améliorer.  Nous allons par exemple structurer davantage notre processus d’intégration en lui ajoutant une dose de « fun » supplémentaire. Nous prévoyons aussi d’instaurer une culture de feed-back plus large pour les people managers pour qu’ils puissent encore mieux jouer leur rôle essentiel dans notre organisation. »

Pour conclure, nous avons interrogé Géraldine Valentini sur sa principale ambition en tant que CHRO. « Je veux avant tout que nos collaborateurs soient enthousiastes et s’intéressent à l’entreprise. Qu’ils ne se contentent pas de faire leur travail, mais veuillent et osent assumer leurs responsabilités et réfléchir avec l’esprit ouvert à la manière dont l’entreprise peut se développer. »

« Nous offrons une multitude d’opportunités à tout le monde et les collaborateurs en sont conscients », déclare la CHRO, consciente que l’expression « grande attention pour le bien-être » qui apparaît dans toutes les descriptions de fonction fait sourciller de nombreux candidats. « La réalité est souvent différente dans de nombreuses entreprises, c’est indéniable. Mais chez nous, c’est vraiment le cas. »

Nos collaborateurs travaillent dur, mais ils profitent aussi de la vie. Si je peux poursuivre notre stratégie RH de cette manière, ma mission sera réussie.

« Je me souviens très bien à quel point j’ai été impressionnée par la culture d’entreprise quand je suis arrivée. Flexibilité, droit à la déconnexion, engagement, respect : tout cela existe vraiment ici. Nos collaborateurs travaillent dur, mais ils profitent aussi de la vie. Si je peux poursuivre notre stratégie RH de cette manière, ma mission sera réussie. »

Laissez votre marque chez nous !

  • Partager
  • facebook
  • twitter
  • linkedin

Articles similaires

Blogs

L’embedded banking dans la pratique : 4 partenaires d’Isabel Connect témoignent

Grâce aux services bancaires intégrés, les utilisateurs ont un accès direct à des dizaines de banques à partir de leurs ...

Blogs

Isabel Connect d'Isabel 6 : l'embedded banking dans votre ERP

Il était écrit que la banque intégrée s'imposerait aussi dans le commerce B2B après sa introduction dans B2C. En effet, ...

Blogs

Dans quelle mesure la DSP2 est-elle compatible avec les « Fintech » ?

Le secteur émergent des « Fintech » (entreprises de technologie financière) d’Europe continentale est actuellement confronté à plusieurs défis posés par la ...